Nespresso, du rêve à la réalité. Blog de soutien aux salariés

Nespresso, du rêve à la réalité.  Blog de soutien aux salariés

Le dialogue social

Le dialogue social

 

Nespresso a ouvert une négociation sur  le dialogue social depuis juin 2008.

Cette négociation était censée améliorer les rapports sociaux dans l'entreprise et faire évoluer le climat social positivement en améliorant le fonctionnement des représentants du personnel et les moyens mis à sa disposition.

 

Nous avons fait un long travail de réflexion et présenté un projet de 35 pages afin d'aller vers un dialogue social moderne et constructif.

 

Au lieu de ça la direction nous pré sente un accord de 19 pages qui  non seulement n'améliore pas nos conditions actuelles mais en plus entend restreindre les droits et usages que nous avons durement acquis ! Et plus de flicages

 

On nous avait promis du changement, mais on ne nous avait pas dit que ce serait en pire !

 

Cet accord se prétend développer le dialogue social et pourtant quand on demande :

Des moyens pour diffuser l'information : AUCUNS à part un panneau

Des réunions pour que les salariés puissent s'informer et donner leur avis : c'est NON

Du temps pour travailler les dossiers et préparer les réunions : c'est NON

Des moyens pour des formations : c'est NON

Plus de moyens de communication pour les œuvres sociales loisirs du C.E. : NON

Une commission loisirs qui intègrerait des salariés : NON

Des réunions d'échanges et de suivi des accords entre direction et syndicat : NON

Un délégué syndical en plus, compte tenu du nombre et de la dispersion des sites: NON (pourtant il y a 700 salariés, 25 sites partout en France, tout ça pour une seule personne et 20h/mois...)

Plus de souplesse pour que les élus suppléants participent : NON

La diffusion des procès verbaux de réunion : pas par mail

Du temps pour les visites du CHSCT : NON

Les moyens pour que les représentants de tous les sites se rencontrent : NON

En plus de celà, toujour pas d'ordinateurs pour les nouveau Délégués du personnel et des tracts illégalement retirés des panneaux

 

Où est le progrès social ? Où est l'ouverture ? Ou sont les améliorations ?

A vous de juger !

La direction déclare mettre en place un dispositif moderne porteur de progrès…

 

Pour le bien de tous, nous avons voulu croire à l'ouverture et au dialogue, cependant nous ne faisons que nous heurter à un mur d'incompréhension et allons de déception en déception

 

La question se pose : quelle attitude adopter désormais ?

 

Visiblement, il est impossible d'obtenir gain de cause dans la concertation, c'est pourquoi la CGT a décidé d'aller en justice pour les points suivants :

-         le paiement de toutes les heures supplémentaires

-         le paiement de toutes les heures de train (système actuel : 15 minutes par heure)

-         le paiement de la prime d'ancienneté conformément à la convention collective (système actuel défavorable et non-conforme à la convention collective)



20/05/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres